Dans les ténèbres, estimer la lumière

Ô Cité Ardente, troublée ce jour, par les tumultes, les ravages de la furie, telle une déferlante,

Dans ton cœur meurtri et tes yeux sidérés, la douleur sinueuse, répand la tristesse,

Seul le silence portera ton Salut

Car là où existe la vie, non loin, s’esquisse un passage vers la mort

Energie de vie, énergie de mort, liées et unifiées,

Et en Douce Conscience, te souhaiter un retour vers la Paix.

 

Rose P

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire