La puissance du Sourire

L’abandon à la mélancolie est une coutume particulièrement aisée, dans nos contrées. Entretenue par divers “flux d’actualité” qui représentent son terreau le plus fertile, elle impacte sur notre perception du Monde et notre trajectoire de vie.

C’est ainsi que, l’expression “choisir de voir le verre à moitié vide ou voir le verre à moitié plein” prend tout son sens.

Par essence, la Nature est pleine de nuances. Elle recèle autant de merveilles, que d’atrocités. Tel un photographe, l’être humain opère le choix de certains angles de prise de vue et focalise sur certaines images, plutôt que d’autres. Ainsi, les âmes humaines qui captent l’aspect le plus affreux de l’existence se nourrissent de drames et de malheurs. Et inversement, les âmes concentrées sur ce qui émerveille et subjugue, entrevoient des horizons plus épanouissants.

“Qui fait rire l’esprit se rend maître du cœur”

Cardinal de Bernis

Tout individu possède en lui, dès le premier mois de naissance, un mouvement intrinsèque, l’invitant à modifier sa perspective. Un mouvement spontané ou volontaire des zygomatiques, qui permet de passer de l’ombre à la lumière, le sourire.

D’après de récentes études*, le sourire agit directement sur le cerveau et plonge l’être humain dans un état émotionnel positif et léger.

Ainsi esquissé sur le visage, il désamorce les situations les plus tendues, dissipe les angoisses et installe l’individu dans un état de détente corporelle.

Il permet de bloquer les hormones du stress et de libérer les molécules de la bonne humeur.

Réputé contagieux, il influence la qualité des relations sociales, fait baisser la tension artérielle et apaise le cœur. Par ailleurs, il stimule les endorphines et se substitue aux antidouleurs (une minute de rire, remplace l’effet d’un antalgique).

D’autres études ont démontré que le sourire protégeait le système immunitaire, réduisant les infections et garantissant une plus longue espérance de vie.

Il existe une multitudes d’astuces pour contrecarrer la tristesse :

  • S’entraîner à sourire seul pour accroître le rire spontané et celui de nos échanges (sourire de communication), en portant son attention sur l’aspect amusant de l’existence et en adaptant le rire, aux circonstances
  • Sourire aux blagues légères
  • Sourire de nos expériences douloureuses du passé, y apporter une lecture nouvelle
  • Rire trois fois par jour pendant minimum une semaine
  • Faire rire ses interlocuteurs
  • Etc.

En Sophrologie, après avoir exploré notre diversité intérieure dans sa dimension corporelle, notre être est prêt à vivre des découvertes nouvelles dans sa dimension émotionnelle.

Voici une séquence d’activation énergétique émotionnelle, par l’esquisse du Sourire :

En position debout, fermer doucement les yeux et s’extraire des soucis de la journée,

Se reconnecter à Soi par quelques mouvements et étirements libres,

Rentrer plus en profondeur en Soi, quitter l’espace extérieur,

Prendre quelques instants pour se poser là, dans l’ici et maintenant,

Puis, effectuer un auto-massage rapide, de tout le corps :

  • S’auto-masser les mains, par le geste le plus juste pour soi,
  • S’auto-masser les oreilles, le crâne le cuir chevelu,
  • S’auto-masser le visage, dans les moindres détails,
  • S’auto-masser le cou, la gorge, la nuque et les épaules,
  • S’auto-masser les bras (l’un puis l’autre, ou les 2 en même temps),
  • S’auto-masser le tronc, avant, arrière,
  • S’auto-masser les jambes, les cuisses jusqu’aux pieds et les orteils,
  • S’auto-masser le thorax (tapotements, caresses, massage)
  • S’auto-masser la région lombaire et la partie abdominale

Observer ensuite les sensations corporelles intéressantes qui s’éveillent là, dans l’instant présent,

Puis, se poser sur une chaise, prendre Conscience de notre dynamique intérieure nouvelle,

Laisser se dessiner sur le visage, un Sourire, soit à partir d’une situation drôle, amusante vécue dans le passé, dans le présent ou qui est à vivre dans le futur, soit à partir d’une situation totalement imaginaire,

Laisser se dessiner le Sourire et observer dans quelle énergie émotionnelle il nous installe,

Observer les manifestations sensorielles énergétiques dans l’ensemble du corps et laisser le sourire se déplacer, là où c’est bon pour Soi,

Laisser agir l’énergie du Sourire, le décrire, le nommer et ensuite, réguler notre  ambiance émotionnelle, notre respiration afin de revenir à notre corps,

Passer en revue tous les bienfaits de cette séquence et reprendre contact doucement avec la lumière en remettant le corps en mouvement,

En Douce Conscience,

En Douce Harmonie,

Rose P

 

 

*Source : Tout déprimé est un bien portant qui s’ignore du Pr Michel Lejoyeux

 

Laisser un commentaire