S’offrir le luxe de la Simplicité

En cette saison estivale, nombreux seront ceux à prendre le large, afin de se ressourcer quelques jours, inondant les réseaux sociaux d’images somptueuses, de paysages à couper le souffle, de petites têtes blondes en maillot de bain sur des plages de sable fin, de cocktails, de tapas, etc.

Dans l’inconscient collectif, tout cela induit un sentiment de lâcher-prise, de farniente et d’apaisement.

Pourtant, chaque saison entraîne des modifications énergétiques au niveau corporel et psychique. Quand, pour certains, le niveau d’énergie est optimal, pour d’autres, le moral baisse, et des troubles de l’humeur peuvent apparaître, entraînant un état passager de déprime (qui s’oppose à la dépression, bien plus sévère, s’étalant sur plusieurs semaines, voire plusieurs mois).

Pour maintenir et accroître notre capital “bonne humeur”, il existe pléthore d’astuces à la portée de tous, ne nécessitant ni budget conséquent, ni longs départs à l’étranger. Bien souvent, le luxe est chez Soi, en Soi.

  • Se mettre au Vert

Les recherches scientifiques récentes*, ne cessent de démontrer les bienfaits, tant pour le corps que pour l’esprit, de vivre dans des hameaux bordés de verdure.

La chlorophylle donne une impulsion à notre corps et l’incite à bouger et à se dépenser par des activités physiques diverses.

En outre, la Nature nous guide spontanément vers notre Conscience, nous invitant à méditer simplement, sans passer par des pratiques complexes, issues du monde oriental.

Toujours un peu plus ancré dans l’ici et maintenant, notre concentration est décuplée et nous éloigne peu à peu des angoisses et autres préoccupations.

En communiant avec la Nature, la tristesse est évincée laissant place à un sentiment de joie et de sérénité.

Certaines études tendent à préciser de plus à plus, les effets de la chromothérapie. Ainsi, le vert apaise, tandis que le rouge, crée une réaction plus vive sur les neurones.

  • La Course à pieds et la marche

Les chercheurs ont démontré que l’activité physique était un des antidépresseurs le plus puissant.

On sait qu’elle augmente les endorphines mais on connaît également le lien qui existe entre le cerveau et les muscles ; au bout de six semaines, les endorphines se multiplient et les premiers effets positifs sur l’humeur, le tonus et l’estime de soi, apparaissent, réduisant les risques de maladies cardio-vasculaires.

En outre, par le mouvement du corps, le cerveau augmente son oxygénation qui booste notre mémoire et notre réflexion.

Pour un résultat efficient, il s’agit de se mettre en mouvement par la course à pieds, en augmentant son rythme cardiaque de 10 %, trois fois par semaine.

Le temps de course à pieds ne doit pas excéder les 45 minutes et peut être suivie de 10 minutes d’étirement et de relaxation. Verser dans l’excès contraire peut mener à l’épuisement.

La marche a la capacité d’activer notre corps, notre esprit et de déployer notre créativité.

Mais marcher de façon dynamique et en pleine conscience, stimule davantage notre bonne humeur.

En captant les mouvements de nos bras et de nos jambes par la marche rapide, les souvenirs heureux jaillissent à la mémoire, tandis que la marche lente et nonchalante, pourrait produire l’effet inverse.

  • Activer ses sens, lors d’une balade sophrologique dans les bois

En Conscience, inspirer, expirer,

Porter son attention sur nos points de contact, plante des pieds, point de contact avec la Terre,  jusqu’au crâne, point de contact avec le Ciel,

Porter son regard sur toute la beauté environnante,

Observer la mousse bryophyte, sa couleur, observer la terre séchée sous nos pas, lever les yeux vers le Ciel et se laisser surprendre par la couleur chatoyante des feuilles, observer le Soleil, dissimulé par le mouvement discret des branches,

Se poser pour accueillir toutes les manifestations sensorielles énergétiques, et apprécier toutes les émotions éveillées par le sens de la vue,

Activer son ouïe, ouvrir grand les oreilles et entendre le vent tourbillonner à travers les feuillages, entendre le chant des merles, des mésanges et des criquets,

Sentir les sensations corporelles et émotionnelles qui s’éveillent à notre Conscience,

Activer son odorat, respirer, sentir et apprécier la Nature,

Poser la paume des mains sur l’écorce d’un arbre et laisser émerger les découvertes sensorielles énergétiques au niveau global corporel et émotionnel,

Savourer,

Prendre conscience de notre espace intérieur, notre corporalité et de notre espace extérieur,

En Douce Conscience,

En Douce Harmonie,

Rose P

 

 

*Source : Tout déprimé est un bien portant qui s’ignore du Pr Michel LeJoyeux

Laisser un commentaire